jeudi, mars 29, 2007

La relation amoureuse : analyse sociologique du roman sentimental moderne


La relation amoureuse : analyse sociologique du roman sentimental moderne / Bruno Péquignot. - Paris :
Ed. L’Harmattan, 1991. - ISBN 2-7384-1015-4
Le roman sentimental charrie tout un monde de représentations construites a priori et pour la plupart dévalorisantes. Sociologue de la culture, de l'art, des oeuvres, au travers d'une enquête, Bruno Péquignot établit une typologie du roman sentimental moderne et de sa lectrice en lopposant à sa critique. Ainsi, on se rend compte que les représentations les plus critiques et acerbes du roman sentimental sont produites par les femmes : c'est une forme d'intériorisation du modèle de domination qu’elles rejettent. En marquant leur différence avec la lectrice du roman sentimental, elles réifient ce modèle.
Le roman Harlequin n’a pour objectif que de distraire ses lectrices et par une attention particulière des attentes des
lectrices, ces éditions proposent des collections qui touchent tous les publics. Les héros et héroïnesont évolué au fur et à mesure des changements sociaux. Les romans mettent en scène des jeunes femmes indépendantes et insérées dans la vie active et ainsi jouent le rôle de roman d’initiation : l’héroïne subit des épreuves qui la mènent à l’épanouissement. Elle devient une femme. Le « happy end » obligatoire positive le passage à l’âge adulte. Par exemple, le mariage, institution impresionnante, est ainsi dédramatisé.

2 commentaires:

K.Rine a dit…

Autrice de l'un de ces romans sentimentaux si souvent décriés et sur le point de paraître, j'aurais beaucoup aimé que votre article se poursuive bien plus avant que les collections harlequins.
Cette collection, que je ne critiquerai pas puisqu'elle a été sur ma table de chevet durant mon passage entre l'adolescence et le monde adulte, propose un schéma toujours très stéréotypé de la femme.
Dans mon "futur" roman, j'ai voulu contrecarrer cela, tout en offrant du plaisir aux lecteurs et aussi une jolie fin, bien que je n'ai pas non plus écrit "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants".
Je crois que le genre sentimental, qui représente tout de même une des meilleures ventes de livres en France, devrait être bien plus travaillé et que les femmes (et les hommes !) qui achètent ces livres devraient le faire en toute quiétude, sans se cacher dans un recoin de leur librairie : n'avons-nous tous le droit à un peu de plaisir ? :)

Nicole C a dit…

buy viagra
viagra online
generic viagra